À la Une

Tomohiro Maekawa & Norimizu Ameya

le 22 septembre, Théâtre de la Ville – Espace Cardin, Paris

Deux auteurs phares du théâtre contemporain japonais en lecture dans le cadre de Japonismes 2018, réalisation radiophonique de Pascale Deux (France Culture) :

  • La Promenade des envahisseurs
    de Tomohiro Maekawa
    traduit par Patrick De Vos
    lecture dirigée par Emmanuel Demarcy-Mota avec la troupe du Théâtre de la Ville

    Adaptée au cinéma par Kiyoshi Kurosawa, l’histoire étrange d’un homme qui rentre chez lui après plusieurs jours de disparition complètement transformé.
     
  • Blue Sheet
    de Norimizu Ameya
    traduit par Corinne Atlan
    lecture jouée et dirigée par les élèves du Jeune Théâtre National

    Fukushi Ameya interroge avec subtilité l’impact de la catastrophe de Fukushima et un avenir incarné par des adolescents qui bouillonnent d’envie de vivre, malgré tout.


"Les Extraordinaires Frères Limbourg" suivi de "Jonasz" de Beniamin M. Bukowski

disponible aux éditions Deuxième époque

traduit du polonais par Agnieska Zgieb

Beniamin M. Bukowski crée, avec Les Extraordinaires Frères Limbourg, une passerelle entre les époques — du Moyen Âge des trois enlumineurs à notre contemporanéité saturée de représentations.

Jonasz, c’est une usurpation de la biographie. C’est une histoire tissée par quatre chats noirs au sujet du peintre Jonasz Stern, leur propriétaire.


4e Studio européen des écritures pour le théâtre

du jeudi 13 au jeudi 20 septembre à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon

Organisé par La Chartreuse et l’ENSATT, en collaboration avec la SACD et la MAV, cette nouvelle session du Studio européen des écritures pour le Théâtre rassemblera 12 jeunes écrivains de théâtre français et européens (et 2 observateurs libanais) et aura pour thème «Violences politiques». L’objectif du Studio est de permettre à des jeunes dramaturges européens de lier connaissance et de confronter leurs travaux, leur vision du théâtre, leurs perspectives de création.



La Maison Antoine Vitez est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication
– Direction générale de la création artistique (DGCA)