Adélaïde Pralon Traducteurs

À propos de Adélaïde Pralon

Comédienne, metteur en scène et dramaturge, Adélaïde Pralon a fondé la compagnie Tout le désert à boire et suit depuis 2007 Valère Novarina dans son travail en France et en Europe. Elle traduit régulièrement des romans pour les éditions Liana Levi, parmi lesquels Kapitoil de Teddy Wayne (lauréat du prix de traduction Pierre-François Caillé), Les Fiancées d’Odessa de Janet Skelsien Charles, L’Autre côté des docks d’Ivy Pochoda (prix Page America 2013) et les romans de Qiu Xiaolong. Elle rejoint le comité anglais de la maison Antoine Vitez en 2010 et traduit plusieurs auteurs : Simon Stephens, Liz Duffy Adams, Nicola Wilson, Henry Naylor et surtout l’œuvre prolifique d’Evan Placey. Elle écrit et met en scène régulièrement des spectacles en Hongrie, au théâtre Csokonai, notamment Ha alom az élet d’après l’œuvre de George Sand et A proba tortenete, d’après l’œuvre de Georges Feydeau.