Catherine Hargreaves Traducteurs

Langues de traduction de Catherine Hargreaves

  • Anglais vers Français

À propos de Catherine Hargreaves

Anglaise et française, Catherine Hargreaves est metteuse en scène, comédienne, traductrice et membre créateur de la compagnie les 7 sœurs. Elle prépare actuellement la mise en scène de la pièce Sirène d’Adèle Gascuel, et est lauréate 2020 des Résidences sur mesure de l’Institut Français pour une prochaine création, Back to Reality (titre provisoire) autour des fictions miroirs et son rapport à l’Angleterre. Dans le prolongement de réflexions sur la production théâtrale pendant le confinement de mars 2020, elle co-crée également avec 6 autres artistes État Général en septembre 2020 à la MC93, et La Dernière Séance avec Adèle Gascuel en novembre 2020 (commande du TNG-CDN de Lyon).

En 2017/2018, elle inaugure le dispositif du Vivier au Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon. Sa recherche y est principalement consacrée à l’auteur Tim Crouch et la mise en scène de deux de ses pièces jeune public (Moi, Malvolio et Moi, Fleur des Pois). Formée en jeu à l’ENSATT, elle cherche à donner dans son travail de mise en scène une véritable place d’auteur au spectateur et s’interroge sur le devenir de l’authenticité quand le théâtre se l’approprie. Elle met en scène majoritairement des textes contemporains, certains qu’elle traduit, et d’autres qu’elle écrit elle-même (notamment Le Monde merveilleux de Dissocia d’Anthony Neilson au Théâtre des Célestins, La Ballade du vieux marin de Coleridge au Théâtre de la Croix- Rousse, Dead Woman Laughing et Autonomie : La défaite ! au Théâtre de l’Elysée, Cargo au Théâtre de Saint-Priest).

Pédagogue, elle enseigne régulièrement à l’ENSATT. Comédienne, elle a joué entre autres sous la direction de Rocio Berenguer, du Blitz Theatre Company, de Cyril Cotinaut, Laure Giappicioni, David Mambouch, Baptiste Kubich, Myriam Boudenia, Gilles Chavassieux, Christian Schiaretti, Michel Raskine et Richard Brunel. Elle tourne dans plusieurs projets d’art contemporain pour des expositions ou pour Arte (Liv Schulman, Gwenola Wagon et Stephane Degoutin). Membre de la Maison Antoine Vitez, elle a co-traduit avec Adèle Gascuel Un chêne et Moi, Shakespeare de Tim Crouch publié à L’Avant-Scène Théâtre, traduit Le Monde merveilleux de Dissocia et Réalisme d’Anthony Neilson et traduit collectivement War and Breakfast de Mark Ravenhill publié aux Solitaires Intempestifs.