À l'affiche

Bureau des lecteurs de la Comédie-Française

du 13 au 15 et du 26 au 28 novembre, Théâtre du Vieux-Colombier et Studio-Théâtre, Paris

Chaque saison, Le Bureau des lecteurs de la Comédie-Française opère une première sélection d'environ 25 pièces sur l’ensemble des manuscrits que les auteurs ou traducteurs font parvenir à la Comédie-Française, puis il en choisit six qui font l'objet de lectures.

Trois textes récemment traduits par la MAV font partie du cycle de lectures :

« L’Arbre à sang d'Angus Cerini
traduit de l’anglais (Australie) par Dominique Hollier
Théâtre du Vieux-Colombier, le 13 novembre à 15 h

« Nous sommes des guerriers de Monica Isakstuen
traduit du norvégien par Marianne Ségol-Samoy
Théâtre du Vieux-Colombier, le 15 novembre à 20 h 30

« Voltchok de Vassili Sigarev
traduit du russe par Alexis Berelowitch et Lucie Berelowitsch
Studio-Théâtre, le 28 novembre à 14 h

ainsi que 2 textes traduits par des traducteurs de la MAV :

« Exercices pour genoux solides d'Andreas Flourakis
traduit du grec par Michel Volkovitch
Théâtre du Vieux-Colombier, le 14 novembre à 20 h 30

« corde. raide de debbie tucker green
traduit de l’anglais par Emmanuel Gaillot, Blandine Pélissier et Kelly Rivière
Studio-Théâtre, le 26 novembre à 20 h 30


Biennale des arts de la scène en Méditerranée

du 18 au 20 novembre, La Baignoire, Montpellier

Initiée par le Théâtre des 13 vents - CDN Montpellier et portée par un ensemble de partenaires culturels à Montpellier et à l’entour, la Biennale réunit des artistes travaillant sur les rives de la Méditerranée. 

En accompagnement des spectacles, un coup de projecteur est mis sur la traduction :

« PUPITRE ! 
Lecture sur-titrée de Derrière la vitre par Tomislav Zajec
au Théâtre des Treize Vents, le 18 novembre 2021 à 19 h

Né à Zagreb en 1972, Tomislav Zajec a écrit trois recueils de poésie, quatre romans, ainsi qu’une dizaine de pièces de théâtre. Il a reçu à cinq reprises le premier prix Marin Drzic du meilleur texte dramatique. Ses textes sont très présents sur les scènes nationales. Ils sont traduits et joués en anglais, en hongrois, en polonais, en russe, en espagnol. En France il est traduit par Karine Samardžija. Deux de ses pièces sont au répertoire de la MAV : Ce qui manque et Il faudrait sortir le chien.

« RENCONTRE ET LECTURE / Autour de la traduction
Rencontre et lecture d’extraits des œuvres de Tomislav Zajec et David Léon
à La Baignoire, le 19 novembre 2021 à 19 h

Avec : Tomislav Zajec, David Léon, Reyhan Özdilek, traductrice turque de David Léon,  Karine Samardžija traductrice française de Tomislav Zajec, Florence March, Mathieu Gabard, Béla Czuppon

« L’ÉLAN DE L’AUTRE / Performance autour de la traduction
Coordination et mise en espace : Béla Czuppon
au Hangar Théâtre, le 20 novembre 2021 à 20 h

Avec Mathieu Gabard, David Léon, Florence March, Reyhan Özdilek, Karine Samardžija, Tomislav Zajec


"Nous sommes des guerriers" de Monica Isakstuen

le 24 octobre sur France Culture

Enregistré en public le lundi 23 août 2021 à Pont-à-Mousson dans le cadre du Festival La Mousson d’été, Nous sommes des guerriers de Monica Isakstuen, traduit du norvégien par Marianne Ségol-Samoy, sera diffusé sur France Culture le dimanche 24 octobre à 20 h.

Réalisation : Pascal Deux

Avec : Maud Le Grevellec, Catherine Matisse, Alexiane Torres, Quentin Baillot, Christophe Brault 


"Quartier 3 : destruction totale" de Jennifer Haley

du 19 au 23 octobre, le TAPS, Strasbourg

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Emmanuel Gaillot.
Mis en scène par Cécile Mourier et Christophe Muller.
Un groupe d’adolescents participe à un jeu vidéo intitulé Le Quartier peuplé de zombies qu’il faut tuer pour progresser de niveau en niveau… Le décor est celui d’une banlieue américaine identique à celle dans laquelle vivent ces jeunes. Au fil des épreuves, les maisons du jeu ressemblent de plus en plus à celles de chacun des joueurs… Leurs actions virtuelles commencent à avoir des répercussions inquiétantes dans la vie réelle de ce quartier au calme apparent et trompeur, exacerbant petit à petit les tensions entre voisins et les conflits entre adolescents et parents.


Prix SACD 2021

La lauréate 2021 du prix de la traduction SACD est Dominique Hollier, coordinatrice, avec Séverine Magois, du comité anglais de la MAV. 
Elle a traduit plus de 100 pièces, dont Naomi Wallace, Ronald Harwood, Don DeLillo, David Greig, Zinnie Harris, David Hare, JP Shanley, Ariel Dorfman, Rajiv Joseph ou Simon Stephens, tout en continuant sa carrière de comédienne.

Voir ses traductions disponibles sur le site de la MAV


1990-2020. Le théâtre italien en résistance

le 3 octobre, rencontre au Théâtre du Vieux-Colombier, Paris

À l’occasion des représentations de 7 minutes de Stefano Massini, mis en scène par Maëlle Poésy, le théâtre du Vieux-Colombier organise une rencontre animée par Laurent Muhleisen en présence de la metteuse en scène, et de Federica Martucci et Olivier Favier, directeurs de publication du Cahier MAV N°13 : 1990-2020. Le théâtre italien en résistance.

En savoir +


Transfert Théâtral

date limite de dépôt des candidatures : 7 octobre 2021

Pour la cinquième année consécutive, les partenaires de Transfert Théâtral organisent un atelier à destination de traductrices et traducteurs francophones et germanophones de pièces de théâtre contemporaines. L’objectif est d’attirer davantage leur attention sur le domaine de la traduction théâtrale et de promouvoir la qualité des traductions.

Cette année, Théâtre-Transfert se déroule pour la deuxième fois en Suisse. Huit participants travailleront sur des traductions de pièces contemporaines au théâtre POCHE /GVE à Genève du 12 au 18 décembre 2021.

En savoir +


"Ces filles-là" d'Evan Placey

les 18 et 19 septembre, Scène Nationale, Le Mans

Traduit de l’anglais par Adelaïde Pralon.
Mis en scène par Suzanne Gellée et Zoé Poutrel.

Les filles de Sainte Hélène ont grandi ensemble. Elles ont juré qu’elles seraient amies pour la vie. Au collège, au lycée, elles se serrent les coudes. Mais quand une photo de Scarlett nue fait le tour des élèves, les filles l’évitent, chuchotent et les garçons rigolent. Isolée, harcelée, Scarlett est obligée de changer de lycée. Mais son histoire la rattrape, sa photo circule à nouveau. Quand elle disparaît, tout le monde craint le pire et les médias s’emparent de l’histoire. Certaines regrettent leur attitude, mais le mal est fait. Au milieu du chœur des filles, surgissent des voix plus anciennes, celles de femmes de générations passées, des années 20, 60, 80, des femmes qui se sont battues pour leurs droits, leur liberté, pour ne plus être estampillées, surveillées, jugées. Scarlett découvre qu’après des années de lutte, les filles se montrent aujourd’hui plus cruelles encore que les hommes de l’époque.


"Ma famille" de Carlos Liscano

du 5 au 12 septembre, Théâtres des îlets, Montluçon

Traduit de l’espagnol (Uruguay) par Françoise Thanas.
Mis en scène par Pascal Antonini.

« Toucher à ce qui constitue la famille, c’est se plonger dans l’irrationnel, dans ce que la société considère comme presque sacré », écrit Carlos Liscano. Et s’il est vrai que les histoires de famille ont souvent des causes et effets bien mystérieux, celle que l’auteur uruguayen imagine a, apparemment, tout du pire cauchemar. Dans cette pièce, on vend les enfants comme on respire : pour survivre. Aucun jugement moral n’est donné. Les enfants comme les parents trouvent cette situation normale. On en vend un quand on a du mal à finir le mois ou quand il faut un nouveau frigidaire. On les rachète aussi parfois, par exemple pour une fête de famille.

Le narrateur raconte - avec humour et cocasserie - son parcours, du petit garçon que ses parents ne mettaient pas sur le marché parce qu’il était laid, à l’homme qu’il est devenu et qui tout naturellement s’est mis à vendre son père.


La Mousson d'été

du 23 au 29 août, Abbaye des Prémontrés, Pont-à-Mousson

La Mousson d'été vous donne rendez-vous entre le 23 et le 29 août 2021 pour ses cinq jours de Rencontres théâtrales internationales : l'occasion pour le public de découvrir un ensemble de nouveaux textes de théâtre français et cinq textes traduits par la MAV, sélectionnés par le Comité de lecture de la Mousson.

« L'Arbre à sang d'Angus Cerini
traduit de l'anglais par Dominique Hollier
lecture dirigée par Anne Théron
le 28 août à 18 h (dans le cadre d'Australia Now)

« L'Âge tendre de George Brant
traduit de l'anglais (USA) par Dominique Hollier
lecture dirigée par Michel Didym
avec Clovis Cornillac
le 23 août à 22 h 30

« Nous sommes des guerriers de Monika Isakstuen
traduit du norvégien par Marianne Ségol-Samoy
mise en onde France Culture par Pascal Deux
le 23 août à 20 h 45

« Les Subtilités du désamour d'Anahi Ribeiro
traduit de l'espagnol (Argentine) par Adeline Isabel-Mignot
lecture dirigée par Laurent Vacher
le mardi 24 août à 14 h 30

« sept cuisinières, quatre soldats et trois sophie de Simona Semenič
traduit du slovène par Samuel Julien
atelier amateur du bassin mussipontain, dirigé par Christine Koetzel
le 26 août à 18 h 45