Écriture

  • Pays d'origine : Israël
  • Titre original : הבכיינים
  • Date d'écriture : 1999
  • Date de traduction : 2010

La pièce

  • Genre : tragédie burlesque
  • Nombre d'actes et de scènes : 2 parties
  • Décors : chambre d'hôpital à Calcutta
  • Nombre de personnages :
    • 9 au total
    • 7 homme(s)
    • 2 femme(s)
  • Durée approximative : 1h30
  • Création :
    • Période : 2000
    • Lieu : Tel Aviv
  • Domaine : protégé : agent Althéa

Édition

Résumé

Deux agonisants et un vieillard sénile partagent un même lit dans un hôpital de Calcutta. Leurs jours sont comptés. Tout en se bagarrant pour avoir un peu plus de place, ils expriment l’angoisse et le désespoir qui les étreignent devant les grandes questions – la vie, la mort – auxquelles ils n’ont toujours pas de réponse.

Pour les distraire et tenter d’alléger leurs souffrances, l’équipe médicale au grand complet – médecins, infirmières et aides-soigants – monte un spectacle inspiré d’une « vieille » tragédie grecque : Les souffrances et la mort d’Agamemnon  : « Il s’y passe des choses terribles qui vous rappelleront votre état. »

Regard du traducteur

Dans ce jeu de miroir entre mort héroïque et mort prosaïque, chacun est tour à tour spectateur et acteur. Écrite par Hanokh Levin alors qu’il luttait contre un cancer en phase terminale, la pièce est une protestation contre une mort annoncée, mais aussi une interrogation sur la capacité cathartique du théâtre alors que l’humanité est vouée au néant.