Dea Loher Auteurs

A écrit 3 ouvrages enregistrés au catalogue de la MAV

À propos de Dea Loher

Née à Traunstein, petite ville de Haute Bavière proche de la frontière autrichienne, en 1964, Dea Loher, après des études de philosophie et de littérature et un voyage d’un an au Brésil, s’installe à Berlin pour y suivre le cours d’écriture scénique de l’Ecole supérieure des Beaux Arts. En 1990, L’espace d’Olga, sa première pièce, la fait immédiatement entrer au Verlag der Autoren, l’un des principaux éditeurs/agents de théâtre en Allemagne, et la deuxième, Tatouage (1992), est récompensée par le prix du Gœthe Institut. Auteur en résidence à Théâtre National de Hanovre de 1993 à 1999, elle écrit Leviathan, Un autre toit (1995) et Adam Geist (1997). Suivent Manhattan Medea, créée à Graz en Autriche en 1998, et Barbe bleue, espoir des femmes, créée à Munich par Andreas Kriegenburg en 1999, et dont Michel Raskine a signé la création en français au Théâtre du Point du Jour à Lyon en 2001.
C’est pour le Burgtheater de Vienne qu’elle écrit en 1999 Les Relations de Claire, pièce également créée dans sa version française par Michel Raskine, au théâtre du Point du Jour, en mars 2003.
En résidence au Théâtre Thalia de Hambourg depuis 1999, Dea Loher y écrit, en 2001, pour le metteur en scène Dimiter Gotschev, Le secteur tertiaire puis, pour Andreas Kriegenburg, Entrepôt du bonheur (une série de sept pièces courtes écrites et créées tout au long de la saison 2002/2003) - Innocence (créée en octobre 2003) et enfin, au terme d’une résidence de plusieurs mois au Brésil - à l’initiative du Goethe Institut et du festival international de Sao Paolo, Les gens de la praça Roosevelt, créée à Hambourg en juin 2004, et actuellement en tournée au Brésil.
Dea Loher est aujourd’hui considérée comme l’un des auteurs allemands les plus importants de sa génération.

Autres ouvrages

Tatouage Un autre toitAdam GeistL'espace d'OlgaManhattan MedeaBarbe-Bleue, espoir des femmesLes relations de ClaireSanka Chien War ZoneInnocence La vie sur la Praça Roosevelt –  Le Dernier Feu Voleurs Au lac Noir