Rien pour Pehuajo

de Julio Cortázar

Traduit de l'espagnol par Françoise Thanas

Écriture

  • Pays d'origine : Argentine
  • Titre original : Nada a Pehuajo
  • Date de traduction : 2000

La pièce

  • Genre : Dramatique
  • Nombre d'actes et de scènes : 1
  • Décors : une salle de restaurant
  • Nombre de personnages :
    • 16 au total
    • 9 homme(s)
    • 7 femme(s)
  • Durée approximative : 1h45
  • Domaine : protégé : Aurora Bernárdez
  • Lecture publique :
    • Date : 2000 / 2001
    • Lieu : mise en scène de Jean Boillot à la Scène Nationale de Poitiers, puis au théâtre de la Cité Internati

Édition

Résumé

Une salle de restaurant. La disposition des tables et les couleurs suggèrent un échiquier. A la table du fond, l'Homme Blanc, sorte de maître de cérémonie, observe (et dirige ?) les luttes qui opposent entre eux les clients, les employés, les mets, les objets.

Regard du traducteur

Dans une suite de scènes, l'action, imprévisible, avance, recule. Pas de psychologie, pas de chronologie, pas de logique.
Les genres se mêlent, l'absurde côtoie l'irrationnel. Le quotidien se laisse envahir par le fantastique. La révolte gagne peu à peu le monde des objets.
L'écriture de Julio Cortázar "colle" au propos, joue avec le rituel - rationnel - du jeu d'échecs pour, aussitôt après, emprunter les chemins de l'absurde...ou la véhémence de deux jeunes gens idéalistes... ou encore nous entraîner vers le monde de l'imaginaire.
On suit avec bonheur ce parcours, à la fois logique et illogique, parsemé d'humour, à l'écriture élégante et kaléidoscopique.