Le vrai Elvis

de Urmas Vadi

Traduit de l'estonien par Blandine Pélissier et Tanel Lepsoo

Écriture

  • Pays d'origine : Estonie
  • Titre original : Elvis oli kapis!
  • Date d'écriture : 2005
  • Date de traduction : 2008

La pièce

  • Genre : comédie surréaliste
  • Nombre d'actes et de scènes : 2 actes, 14 scènes
  • Décors : Une chambre avec placard
  • Nombre de personnages :
    • 10 au total
    • 6 homme(s)
    • 4 femme(s)
  • Durée approximative : 2h30
  • Domaine : -
  • Lecture publique :
    • Date : août 2008
    • Lieu : Festival Mousson d'Eté à Pont à Mousson

Édition

Résumé

Comment, croyant entrer dans son bureau, peut-on sortir d'un placard ? Un placard situé au beau milieu d’un musée dédié au grand Elvis Presley…

Le citoyen Slipson, affublé du nom de la brillantine utilisée par Elvis parce qu’il a perdu la mémoire, se retrouve ainsi confronté à plusieurs faux Elvis, autant de rivaux jaloux, et à la directrice du musée qui prétend qu’ils se connaissent. Les faux Elvis disparaissant les uns après les autres et le souvenir d’un échange d’enfant lui revenant, il finit par comprendre qu’il n’est autre que le Vrai Elvis et que celui que tout le monde appelait le King n’est que son frère qui a vécu sa vie à sa place.

Regard du traducteur

Cette comédie surréaliste aux effluves freudo-kafkaïens située dans un musée dédié au Grand Elvis Presley aborde sur le mode de la farce tragique des sujets aussi divers que le pouvoir, l’identité ou l'homosexualité. Un réel défi de mise en scène…