Julie Quénehen Traducteurs

A traduit 3 ouvrages référencés à la MAV

Langues de traduction de Julie Quénehen

  • Italien vers Français

À propos de Julie Quénehen

Enseignante et traductrice, Julie Quénehen est née en 1982 à Annecy. Elle fait des études de langue, littérature et civilisation italiennes à l’Université Lyon III et à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Elle s’est intéressée à la question de la langue dans le théâtre contemporain italien et particulièrement à l’utilisation du dialecte. Son travail de recherche a porté sur Giovanni Testori dont l’idiolecte est l’une des plus grandes créations linguistiques du XXe siècle. En 2004, elle a traduit Edipus, le dernier volume de la Trilogia degli Scarozzanti, sous la co-direction de Dominique Vittoz (Université Lyon III) et de Gianna Marcato (Université de Padoue). Elle poursuit son travail sur le second volume, Macbette, dans le cadre d’un Master II (langue texte théâtre) avec Paola Ranzini à l’Université d’Avignon en 2010. Après l’étude du magma langagier testorien fait de dialecte milanais, la rencontre avec le sicilien essentiel et musical de Tino Caspanello lui a permis d’aborder la question de la traduction du dialecte sous un angle différent. Elle s’est également penchée sur le langage hyper-contemporain des jeunes des périphéries de Milan mis en scène par Mimmo Sorrentino dans Ave maria per una gattamorta en 2007. Elle participe aux activités du comité italien de la Maison Antoine Vitez.