Giampaolo Gotti Traducteurs

À propos de Giampaolo Gotti

Giampaolo Gotti est un metteur en scène, comédien, pédagogue, théoricien et traducteur de théâtre italien. Il fait ses début au théâtre en Italie avec le Teatro Tascabile (en lien avec le travail d’Eugenio Barba) et il joue sous la direction de G. Borgia, P. Kleinert, W. Manfré, V. Signorile, puis il participe à un collectif et finit par en devenir le metteur en scène passant de plusieurs créations originales au travail sur différents textes d’auteurs tels que Baricco, De Filippo, Duerrenmatt, Ionesco, Lorca, Ronfani, Schwarz...
Il rencontre en 1999 Jurij Alschitz et sous sa direction il obtient un Master du GITIS (Académie russe des arts du théâtre -RATI- Programme international) nouant avec lui une relation sur le long terme et intervenant lors de différents actions organisés par l’EATC (European Association for Theatre Culture) en différents pays d’Europe.
Il est présent en France à partir des années 2004 où il collabore avec Anatoli Vassiliev et suit comme stagiaire invité la formation à la mise en scène de l’ENSATT (Ecole Nationale Superieure des Arts et Techniques du Théâtre) à Lyon et forme, à la même période, des élèves comédiens au sein de cette même école en s’attachant au développement de l’acteur dans sa capacité créative.
En parallèle il poursuit son travail de mise en scène : Sisters, d’après Les trois sœurs de Tchékhov, soutenu par ITI-Unesco et le Programme Culture (Akt-Zent, Berlin, 2006), Diables-Diavoli-Devils, projet international : trois ans, trois équipes, trois pays, trois langues (français, anglais, italien) d’après Les démons de Dostoïevski, (ENSATT, Lyon, 2007 ; MC93, Bobigny, 2010 ; Teatro Era, Pontedera, 2010).
Récemment il s’engage dans un travail autour des dialogues philosophiques et en particulier de Euthyphron et Hippias de Platon, qu’il crée en deux versions - française et italienne - (Festival In, Avignon 2008 ; Festival The art of dialog, San Miniato, 2010 ; Festival della Cultura, Cesena, 2010 ; Semaine des Arts, Université de Paris VIII, Festival deSidera, Bergamo, 2012).
Il met en scène L’Hamblette de Giovanni Testori avec le collectif La Nouvelle Fabrique (Festival Face à face, Théâtre des Ateliers, Lyon, 2010 ; Théâtre de l’Opprimé, Paris, 2011-12 ; Gâre au théâtre, Vitry, 2011 ; Théâtre de l’Elysée, Lyon, 2011).
Il prépare Kohlhaas de M. Baliani, d’après une nouvelle de H. V. Kleist et désOrest de G. Testori.
Parallèlement il fonde et dirige Koïnè – Langages transartistiques, membre du réseau international EATC (European Association for Theatre Culture) dont il est coordinateur pédagogique) collaborant à différentes initiatives : The International Directors’ and Triners’ Colloquium (Bari 2002) ; Methodika, festival de trainings de théâtre (Milan, 1999, Stockholme, 2003) ; TransARTlantica, programme USA-Europe (Moscou – Berlin - Bari, 2003) ; L’école des femmes, laboratoire international pour comédiennes (Berlin, 2005-06) ; Theatre Summer Academy et Back to creativity, programme qui permet aux artistes professionnels de se ressourcer (Reggio d’Emilie, 2007 ; Sardègne 2008) ; The School after Theatre, master pour acteurs, metteur en scène et pédagogues (S. Miniato, 2007-10) ; International project The Art of Dialogue, laboratoire de recherche soutenu par le Programme européen Culture (S. Miniato – Berlin – Milan, 2009-10).
Actuellement il prépare avec Jurij Alschitz, l’EATC, le ITI (International Theatre Institution): The new face of the acting teacher, projet euro-mexicain soutenu par le Programme européen Culture (2012-2014) autour des recherches sur les pratiques du training appliquées au théâtre.
Il est doctorant à Paris-X-Nanterre (dir. J.-L. Besson), et a dirigé le n°182 de Théâtre/Public Anatoli Vassiliev : Tradition, Pédagogie, Utopie.
II possède un Diplôme d’Etat de théâtre et est membre de SCRIPT, Centre de recherche des Arts du spectacle de l’Université d’Evry et intervient en tant que spécialiste de la nouvelle dramaturgie italienne au Colloque International Théâtre contemporain Orient - Occident au Théâtre de l’Agora (avril 2011).
Il traduit de l’italien avec Sylvia Bagli Macbette (2009) et desOrest’ (2011) de Giovanni Testori, qui ont reçu le soutien de la Maison Antoine Vitez.
Il fait partie de l’équipe pédagogique de l’ENSATT (Lyon) et est intervenant auprès de Acting International (Paris) et du CDN de Guyane (St. Laurent du Maroni).