L'Obscurité

de Nick Makoha

Traduit de l'anglais par Isabelle Famchon

Avec le soutien de la MAV

Écriture

  • Pays d'origine : Ouganda
  • Titre original : The Dark
  • Date d'écriture : 2018
  • Date de traduction : 2020

La pièce

  • Genre : récit dramatisé
  • Nombre d'actes et de scènes : 17 scènes
  • Décors : Décor minimaliste, censé évoquer l’intérieur et l’extérieur d’un matatu (Minibus de transport en commun de 13 à 19 places en service partout en Ouganda).
  • Nombre de personnages :
    • 16 au total
    • 10 homme(s)
    • 6 femme(s)
    • 2 interprètes (1 homme et 1 femme) jouent tous les personnages
  • Durée approximative : 75 mn
  • Création :
    • Période : 21 novembre 2018
    • Lieu : Oval House, Londres
  • Domaine : protégé

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Une nuit de novembre 1978, le petit Nick âgé de 4 ans et sa mère quittent leur maison de Kampala et entreprennent un voyage de nuit en matatu (minibus), mode de transport peu onéreux répandu dans toute l’Afrique de l’Est, seul capable de les transporter en sûreté de l’autre côté de la frontière et vers la liberté. Leurs compagnons de voyage représentent tout un échantillonnage d’hommes et de femmes ougandais(es) ayant souffert huit ans sous le régime violent d’Idi Amin.

Regard du traducteur

Epopée en miniature, cette histoire réelle d’un petit garçon ougandais obligé de fuir les horreurs du régime d’Amin Dada en fin de course voici près de quarante ans a malheureusement de fortes résonnances contemporaines et pourrait se passer de nos jours dans d’autres pays d’Afrique ou d’ailleurs.