Écriture

  • Pays d'origine : Pays-Bas
  • Titre original : Grote drama's
  • Date d'écriture : 1991
  • Date de traduction : 1992

La pièce

  • Genre : Comédie noire
  • Nombre d'actes et de scènes : 1 acte
  • Décors : Un espace (pas trop caractéristique)
  • Nombre de personnages :
    • 3 au total
    • 1 homme(s)
    • 2 femme(s)
  • Durée approximative : 1 heure
  • Création :
    • Période : 1991
    • Lieu : Schouwburg Arnhem
  • Domaine : protégé : Editeur Veen - L'auteur

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Max a écrit un grand nombre de romans strictement autobiographiques pour lesquels il a puisé avidement dans son passé. Sa femme, Anne, est également écrivain, mais seulement d'un livre qui est paru il y a très longtemps. L'amie de la maison, Angèle, est venue visiter l'écrivain qu'elle admirait tant pour l'interviewer et depuis, elle est restée. Ces trois personnes cherchent des moyens pour comprendre leur vie. Ils essaient de s'exprimer. Petit à petit chacun disparaît dans l'histoire qu'il invente sur lui-même.

Regard du traducteur

Cette pièce contient une horloge intérieure, un rythme qui structure le désordre dans la tête de ses personnages si vulnérables. Grâce à ce jeu subtil avec le temps, la situation absurde, mais également si réaliste, obtient un effet comique indéniable. Vivre seul ensemble, prisonnier de sa propre histoire, voilà le thème de la pièce. Les personnages sont des obsédés textuels. Il n'y a que la puissance de la langue qui les sauve. Tandis que la frontière entre réalité et fiction se brouille, Thomas Verbogt nous laisse entrevoir légèrement une lueur d'espoir passant par une fente dans la porte de la créativité. Cette pièce contient peu de personnages (trois) et l'image scénique n'exige rien d'extravagant. Comme il se doit dans le théâtre, l'acteur et sa parole y sont rois.