Bulbus

de Anja Hilling

Traduit de l'allemand par Henri Christophe

Écriture

  • Pays d'origine : Allemagne
  • Titre original : Bulbus
  • Date d'écriture : 2005
  • Date de traduction : 2007

La pièce

  • Nombre d'actes et de scènes : 26 séquences
  • Décors : 8
  • Nombre de personnages :
    • 6 au total
    • 3 homme(s)
    • 3 femme(s)
  • Durée approximative : 2 h
  • Création :
    • Période : Mars 2006
    • Lieu : Burgtheater Vienne (Autriche)
  • Domaine : Protégé - Felix Bloch Erben Berlin
  • Lecture publique :
    • Date : 2007, 2008
    • Lieu : Mousson d'Eté en 2007, dirigée par Véronique Bellegarde et Odéon-Théâtre de l'Europe en 2008

Édition

Résumé

Un jour, en mai 1983, deux enfants furent frappés et marqués par la foudre ; 24 ans plus tard, ils se rencontrent pour la première fois. Manuel effectue un reportage sur le village reculé de Bulbus, et Amalthéa y recherche ses origines. Plusieurs des habitants de ce village au pied de la montagne semblent y être mêlés. Les deux jeunes gens, pris sous la glace, les observent à travers la piste de curling.

Regard du traducteur

Bulbus est le nom latin pour oignon, il signifie en allemand également l’intérieur du globe oculaire – et cette pièce est en effet un autre genre d’ « histoire de l’œil », la glace qui s’interpose entre les deux jeunes se transformant en une sorte d’iris… Toute l’intrigue est construite sur ce double fond – le dessus et le dessous de la glace – les habitants du village cependant n’ont pas conscience de ce dessous froid à mourir.

Une écriture aux apparences anodines, langage simple, rythmé par des phrases courtes qui parfois reviennent en écho à des événements évoqués antérieurement. Une belle musicalité s’en dégage, d’autant qu’il ne semble pas y avoir de grandes dissonances entre les personnages de Bulbus. Mais voilà, à quelques jours de la date de prescription d’un assassinat politique, qu’apparaissent ces deux jeunes avec une musique tout autre…