Écriture

  • Pays d'origine : Ecosse
  • Titre original : The Black Watch
  • Date d'écriture : 2006
  • Date de traduction : 2010

La pièce

  • Genre : Pièce-reportage
  • Nombre d'actes et de scènes : 18 scènes
  • Décors : Selon metteur en scène
  • Nombre de personnages :
    • 14 au total
    • 14 homme(s)
  • Durée approximative : 1h45
  • Création :
    • Période : 2006
    • Lieu : National Theatre of Scotland
  • Domaine : Protégé Agence Drama

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Au moment où le régiment est envoyé en « mission impossible » dans le Nord de L’Irak, le gouvernement britannique annonce l’amalgame du régiment avec les autres régiments d’Ecosse. Ecrite à partir d’interviews de soldats du Black Watch ayant servi récemment en Irak, la pièce interroge sur ce qui fait un régiment, les valeurs et les raisons pour lesquelles on s’engage, à quelle réalité se confronte une guerre contre le terrorisme, et ce qu’il reste quand on rentre chez soi.

Regard du traducteur

Une pièce reportage, où l’auteur illustre magistralement ce qu’on pourrait, en termes simplistes, qualifier de « bon régiment, mauvaise guerre ». Les hommes et leurs valeurs louables et fortes, la sensibilité de ces soldats (on en parle rarement) et en même temps l’absurdité, l’ignominie du conflit et notamment de cette guerre-là.