Écriture

  • Pays d'origine : Hong Kong
  • Titre original : 5月 35 日 (5 yue 35 ri)
  • Date d'écriture : 2019
  • Date de traduction : 2023

La pièce

  • Genre : tragi-comédie
  • Nombre d'actes et de scènes : 6 actes
  • Décors : Un petit logement pékinois (salon)
  • Nombre de personnages :
    • 5 au total
    • 4 homme(s)
    • 1 femme(s)
    • peut se jouer à 3 comédiens, 2 hommes, 1 femme
  • Durée approximative : 90 mn
  • Création :
    • Période : juin 2019
    • Lieu : Hong Kong
  • Domaine : protégé

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

35 mai s’attache au parcours de Xiao Lin et A Da, couple vieillissant et malade ayant perdu son fils lors du massacre de Tian’Anmen il y a 30 ans. Alors que Xiao Lin, la mère, vient de découvrir qu’en raison d’une tumeur au cerveau elle n’a plus que quelques mois à vivre, elle décide de faire avant de mourir ce qu’elle n’a jamais pu faire depuis la mort de son fils : envers et contre toute interdiction des autorités, se rendre sur la place Tian’Anmen pour honorer son fils et pleurer les morts du massacre.

Regard du traducteur

35 mai est une réflexion sur le deuil impossible des parents ayant perdu un enfant lors du massacre de Tian’Anmen. Sans reconnaissance des autorités sur ce massacre, même 30 ans plus tard, sans reconnaissance de leur statut de victime, sans possibilité de se recueillir et même seulement d’en parler, le poids du silence et de l’interdit empêche le deuil et la reconstruction des familles après la tragédie.

Ecrite comme une tragi-comédie, la pièce est profondément émouvante tout en ménageant des moments d’humour noir, qui viennent à la fois apporter une respiration au sein de ce propos douloureux et appuyer de manière sarcastique sur l’absurdité du régime et de la société niant de concert ce qui a eu lieu. Profonde critique du régime chinois, cette pièce est une des dernières voix de Hong Kong pouvant encore s’élever contre ce qui est tu et ne peut être nommé.