Jeppe du Mont ou le paysan métamorphosé

de Ludvig Holberg

Traduit du danois par Terje Sinding

Écriture

  • Pays d'origine : Danemark
  • Titre original : Jeppe paa Bierget eller Den forvandlede Bonde
  • Date d'écriture : 1722
  • Date de traduction : 2003

La pièce

  • Genre : Comédie
  • Nombre d'actes et de scènes : 5 actes
  • Décors : 2
  • Nombre de personnages : 9 (les acteurs de la suite du Baron incarnent plusieurs personnages) dont 7 homme(s) et 2 femme(s)
  • Durée approximative : 2h
  • Création :
    • Période : 1722
    • Lieu : Copenhague
  • Domaine : public

Édition

Résumé

Jeppe, paysan et ivrogne, est marié à Nille, qui le bat et qui le trompe avec le bedeau du village. Un jour, elle l'envoie en ville acheter du savon. En route, Jeppe se so?le chez l'aubergiste Jacob le Savetier et s'endort sur un tas de fumier. Le baron Nilus et sa suite l'y découvrent et décident de lui faire une farce. Ils le transportent au ch‚teau et lui font croire qu'il est baron

Regard du traducteur

L'activité de Holberg, auteur dramatique, est intimement liée à l'histoire du premier théâtre public de Copenhague. En 1720, le Danemark sort de plusieurs années de guerre avec la Suède. C'est dans ce contexte que s'ouvre le théâtre de Lille Gronnegade, premier théâtre public danois pour lequel Holberg écrira une série de quinze comédies à partir de 1722. Le pays est alors gouverné par le roi libertin Frédéric IV et tout nouveau théâtre va rapidement connaître le succès auprès d'une bourgeoisie avide de plaisirs, cherchant à imiter la cour et ses fêtes brillantes. Et si Holberg s'inspire de la comédie latine revue par Molière, il réactive aussi une tradition carnavalesque et dionysiaque plus proche d'Aristophane. Jeppe du Mont en constitue une illustration. Développant avec virtuosité le thème du "roi d'un jour", Holberg se fait ici l'ordonnateur d'un jeu de masques où toutes les transgressions sont possibles.