Écriture

  • Pays d'origine : Allemagne
  • Titre original : Schwarze Fahnen
  • Date d'écriture : 1996
  • Date de traduction : 2002

La pièce

  • Genre : Comédie
  • Nombre d'actes et de scènes : 20 tableaux
  • Décors : au moins 2
  • Nombre de personnages :
    • 11 au total
    • 8 homme(s)
    • 3 femme(s)
  • Création :
    • Période : 8 mars 1997
    • Lieu : Stockholms Stadsteater (Suède)
  • Domaine : protégé : Henschel Verlag

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Satire de la bourgeoisie intellectuelle suédoise au tournant du siècle, Drapeaux noirs est une pièce sur le sentiment de décadence et la fin des utopies. Quelques amis, membres du comité de rédaction d'une revue, s'entredéchirent au travers de douteuses histoires d'argent et de femmes. La plupart choisissent la fuite hors de la réalité, dans le rêve, la mort ou le mysticisme

Regard du traducteur

Roman d'August Strindberg publié en 1907 (et édité en France par Actes-Sud), Drapeaux noirs est une satire corrosive de la bourgeoisie intellectuelle suédoise au tournant du siècle. Thomas Martin et son metteur en scène Frank Castorf ont voulu dire le monde qui est le nôtre au tournant d'un autre siècle. Après la fin apparente des grands discours politiques et des utopies, particulièrement palpable pour ces deux artistes issus du Bloc de l'Est, la bourgeoisie intellectuelle se livre à la comédie des intrigues pour les postes et pour les femmes.