Écriture

La pièce

  • Nombre d'actes et de scènes : Dix scènes et un épilogue
  • Décors : Divers lieux dans une ville
  • Nombre de personnages : 9 et 1 garçon et 1 enfant dont 4 homme(s) et 5 femme(s)
  • Lecture publique :
    • Date : 1992
    • Lieu : théâtre National de la Colline / Odéon-théâtre de l'Europe / La Chartreuse-Villeneuve-lès-Avignon

Édition

Résumé

La structure de La Ronde de Schnitzler, référence évidente et revendiquée. Dix scènes et un épilogue. La famille comme métaphore théâtrale. Tous les ‚ges sont représentés (quatre générations) et ce sont autant de variations sur le couple. Le titre est évidemment à prendre par antiphrase. La violence frise parfois l'insoutenable sans renoncer au comique. Les rapports sont tendus à l'extrême. L'‚preté et la crudité des situations provoquent un effet de déréalisation, d'abstraction, et la maîtrise du dialogue, et des silences, témoigne d'une écriture extrêmement musicale.