À l'affiche / octobre 2019

Palmarès des aides à la traduction 2019

Sélectionnés sur dossiers par un comité réunissant une vingtaine de professionnels, découvrez ici les 15 projets de traductions soutenus cette année par la Maison Antoine Vitez.
Ces traductions seront disponibles sur notre site courant 2020.


"Sales gosses" de Mihaela Michailov

du 9 au 24 octobre, Théâtre du Centaure, Luxembourg

Traduit du roumain par Alexandra Lazarescou.
Mis en scène par Fábio Godinho.
Disponible aux éditions Les Solitaires intempestifs.

Kaléidoscope du système éducatif, s’appuyant sur un fait divers roumain – une petite fille violentée à la récréation par ses camarades qui vont au-delà de la punition donnée par la maîtresse peu auparavant –, ce monologue, à l’humour mordant, enchevêtre les voix du parent, du bon élève, du mauvais élève, du professeur.

Au fond, c’est quoi : être un sale gosse ? Ne pas se soumettre aux règles qu’imposent les adultes, ne pas finir son assiette, refuser d’être un enfant dressé, désobéir, avoir de la personnalité ?


Festival Prise directe

du 10 au 18 octobre, métropole lilloise

Le festival propose des lectures-spectacles, des concerts, des spectacles et performances, sur des thématiques en Prise Directe avec l’aujourd’hui.
Cette quatrième édition met en lumière le Mexique avec, entre autres, une lecture musicale de Antigone Gonzales de Sara Uribe, traduit de l’espagnol par Philippe Eustachon. Sara Uribe va bien au-delà d’une simple adaptation de l’Antigone originale car elle replace cette figure mythique dans le contexte de la narco guerre actuelle qui sévit dans le Tamaulipas au nord du Mexique.


Hommage à Hanokh Levin

le 7 octobre, Théâtre de la Ville – Espace Cardin, Paris

Pour marquer les vingt ans de la disparition d’un des plus grands auteurs israéliens, sa voix unique sera célébrée en français et en hébreu, par ceux qui l’ont pratiqué et qui feront entendre la vivacité de son théâtre.
> Mises en lecture d’extraits de ses pièces par Cécile Backès, Laurent Brethome, Laurent Gutmann et Clément Poirée
> Rencontre avec ses traductrices, Jacqueline Carnaud et Laurence Sendrowicz
> Extraits de Marchands de caoutchouc, première pièce de Levin montée en France dans une mise en scène de Jacques Nichet
> Extrait du spectacle Oye, Elias Elias, en hébreu surtitré