À l'affiche / juin 2019

"Espèce d'animal" de Douglas Maxwell

du 22 au 24 juin, Printemps des comédiens, Montpellier

Traduit de l’anglais par Gisèle Joly et François Raison.
Chantier de création de Dag Jeanneret.
Disponible aux éditions Espaces 34.
Les bouleversements de l’adolescence se manifestent chez Paul par des sortes d’épiphanies : des moments où il se sent être un animal, chaque fois adapté à des situations difficiles, desquelles ces possessions transitoires lui permettent de se tirer quasi miraculeusement... À travers le prisme de sa compréhension « zoomorphique » du monde, Paul nous fait appréhender son univers, l’école, les parents, ses amours, les troubles, les émois et les joies de ses seize ans. Il dit son refus des codes du conformisme adolescent comme ceux du monde rationnel, utilitaire et sans poésie des adultes.


"La Brèche" de Naomi Wallace

disponible aux éditions Théâtrales

Traduit de l'anglais par Dominique Hollier.
1977 et 1991, deux temporalités qui s’entrelacent dans ce récit de la dramaturge américaine Naomi Wallace.
Quatorze ans ont passé dans cette petite localité du Kentucky, et presque rien n’a changé. Du moins, c’est ce que Frayne et Hoke pensent. Bien sûr, tout le monde a vieilli, et les deux amis de toujours sont passés du statut d’adolescents obsédés et timides à celui d’adultes en apparence respectables. La récente mort d’Acton, troisième membre de leur bande, ramène au pays sa sœur Jude. Autrefois rebelle, elle continue de les fasciner malgré la brèche qu’elle porte en elle. Les fantômes du passé ressurgissent et vivent avec les spectres d’aujourd’hui.


"Si je survis..." de Dominik Busch

le 15 juin, Théâtre du Vieux Colombier, Paris

Traduit de l’allemand (Suisse) par Silvia Berutti-Ronelt et Jean-Claude Berutti.
Mis en lecture par Laurent Muhleisen.
Dans le cadre de Auteur.e.s dramatiques suisses organisé par le Centre Culturel Suisse de Paris et du Bureau des lecteurs de la Comédie-Française.

Si je survis… est d’une brûlante actualité : elle confronte la pauvreté, les maladies endémiques d’Afrique avec l’opulence de la vie européenne. Le sujet, pourtant, en est profondément inactuel. Il s'agit d'un vœu prononcé sans croyance religieuse précise par un jeune médecin pendant un accident d'avion. La tension entre actualité et permanence est ici portée à son comble.


4e Forum des nouvelles écritures dramatiques européennes

les 6 et 7 juin, Nouveau Théâtre du Nord, Lille

L'émergence de nouvelles écritures dramatiques en Europe est particulièrement marquante aujourd'hui. Organisé par l’École du Nord et le Théâtre du Nord, avec l’École du Théâtre National de Strasbourg, la Maison Antoine Vitez et l’Université Paris-Nanterre, ce Forum entreprend d'explorer ces écritures en invitant huit auteurs, accompagnés de leurs traducteurs, à Lille, pour une nouvelle édition après Strasbourg (2016), Bruxelles (2017) et Avignon (2018).
Au cours de ces deux journées, des lectures de leur pièce seront prolongées de discussions avec les auteurs, leurs traducteurs et le public ainsi que des spécialistes des écritures contemporaines.