Écriture

  • Pays d'origine : Suisse
  • Titre original : Welcome Home
  • Date de traduction : 2000

La pièce

  • Genre : L'histoire d'une famille : 4 générations. Flash-backs
  • Nombre d'actes et de scènes : 20 scènes
  • Décors : Un intérieur (modulable), type salon - Un moniteur télé
  • Nombre de personnages :
    • 6 au total
    • 3 homme(s)
    • 3 femme(s)
  • Durée approximative : 1 heure 15
  • Création :
    • Période : Octobre 1998
    • Lieu : Neumarkttheater à Zürich
  • Domaine : protégé

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Au centre, un couple : lui, émigré hongrois, elle, suisse. Problèmes d'identité : lui finira par imiter son propre père ; elle vit dans la fiction de départs répétés. Leur fille s'imagine, enfant, une vie future qu'elle s'applique à réaliser : émigration aux U.S.A.. Leur fils cherche à donner de lui une image publique mensongère. Après la mort de son père, il retrouve les traces de celui-ci, enfant, et s'en "libère".

Regard du traducteur

Il n'y a pas "d'action" à proprement parler. Les dialogues découvrent petit à petit le passé des personnages, les rencontres qu'ils font. Toute libération de la famille paraît illusoire. Chacun se construit selon un schéma familial précis et cherche simplement sa place juste dans un schéma. Comme le lien initial d'origine du père est rompu, les places ont du mal à s'organiser. Ce jeu, autour de la famille est intéressant et l'écriture, adaptée, qui juxtapose passé et présent, en rend compte. La langue, elle, est très quotidienne. Je note que les questions sont souvent posées sous la forme d'une affirmation comme si les personnages craignaient de réellement s'interroger. Il y a un personnage "joker", l'interchangeable, qui joue tous les personnages extérieurs au noyau de la famille, ce qui contribue aussi au côté épique de la pièce.