Voyage à l'intérieur d'une chambre

de Michal Walczak

Traduit du polonais par Marcin Latallo

Écriture

  • Pays d'origine : Pologne
  • Titre original : Podroz do wnetrza pokoju
  • Date de traduction : 2004

La pièce

  • Genre : Drame
  • Nombre d'actes et de scènes : Acte I : 9 scènes - Acte II : 17 scènes - Acte III : 12 scènes
  • Décors : Toute l'action se passe dans une chambre.
  • Nombre de personnages :
    • 7 au total
    • 5 homme(s)
    • 2 femme(s)
  • Durée approximative : 2h
  • Création :
    • Période : Décembre 2003
    • Lieu : Teatr Powszechny, Varsovie
  • Domaine : protégé : Agence ADT

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Peau, à 32 ans, décide de prendre enfin sa vie en main : il va louer un appartement, trouver un travail, épouser son amie Elka. Mais deux étranges personnages, Rideau et Judas, décident de transformer la vie de Peau en drame. La chambre qu'il loue à un certain Oreste Dehors agit bizarrement sur lui. D'abord, sa copine le quitte pour Doré, autrefois son meilleur ami ; son Pereetmere vient ensuite lui rendre visite ; puis Dehors revient, dans la peau de différents personnages (à la fin il est même devenu pape). Peau, qui s'auto-proclame "Roi du Dedans", ne distingue plus le dehors du dedans : ce qui arrive se passe-t-il dans sa chambre ou dans son esprit ? C'est un voyage initiatique au fond de lui-même qu'entreprend le héros.

Regard du traducteur

Le Voyage à l'intérieur d'une chambre, voyage initiatique aux confins de l'identité, questionne les frontières entre la réalité et le théâtre, mais aussi la place du spectateur et celle du théâtre dans le monde changeant d'aujourd'hui. Avec ce texte, on pense au théâtre de Witold Gombrowicz (Le Mariage), de Stanislaw Rozewicz (La cartothèque), aux personnages de Witkacy. L'écriture de Michal Walczak est néanmoins profondément originale, résolument contemporaine et en même temps universelle.
Il faut aussi parler de l'aspect comique de ses pièces : dans le Voyage, la première scène appartient au... Rideau. Travailleur de l'ombre du théâtre, il prend la parole et le devant de la scène au nom de toutes ces "chaises et coulisses" qui passent leur vie sans pouvoir exprimer leur souffrance. Une des scènes d'anthologie de ce jeune auteur qui sera peut-être l'un des futurs grands noms de la dramaturgie européenne.