Péchés mortels

de Felix Mitterer

Traduit de l'allemand par Henri Christophe

Écriture

  • Pays d'origine : Autriche
  • Titre original : Tödliche Sünden
  • Date d'écriture : 1999
  • Date de traduction : 2000

La pièce

  • Genre : 7 pièces en un acte
  • Nombre d'actes et de scènes : 7 actes
  • Décors : 4
  • Nombre de personnages : 4 (dont 1 enfant) dont 1 homme(s) et 2 femme(s)
  • Création :
    • Période : 25/02/1999
    • Lieu : Tiroler Landestheater, Innsbrück (Autriche)
  • Domaine : protégé : Kaiser Verlag, Vienne
  • Lecture publique :
    • Date : Date : avril 2001
    • Lieu : théâtre Ouvert à Paris

Édition

Résumé

Les sept péchés capitaux dans leur version contemporaine radicale ; ils sont mortels pour ceux qui les commettent, comme pour les victimes : chômage, show TV, sado-masochisme et vente d'enfants sur Internet, guerres, extra-terrestres, les horreurs sont bien d'ici-bas. Utopies et réalités en fusion.

Regard du traducteur

La pièce est d'une formidable modernité. L'acuité analytique du regard que l'auteur pose sur nos sociétés se double d'une sensibilité à fleur de peau, qui empêche toute dérive démonstrative. L'efficacité de la dramaturgie de l'ensemble et des dialogues est proprement sidérante : elle nous oblige, dans un tourbillon de situations et de questions philosophiques et culturelles, sociales, politiques et économiques, à reconnaître qui nous sommes ici et maintenant et ce que, peut-être, nous serons demain. Pourtant, les comportements décrits dans cette pièce paraissent déjà d'une banalité effrayante.