Écriture

  • Pays d'origine : Allemagne
  • Titre original : Totentrompeten
  • Date d'écriture : 1987
  • Date de traduction : 1999

La pièce

  • Genre : Pièce
  • Nombre d'actes et de scènes : 19
  • Décors : 10
  • Nombre de personnages :
    • 3 au total
    • 3 femme(s)
  • Durée approximative : 90 mn
  • Création :
    • Période : 28/01/95
    • Lieu : Kammörbühne Schwenn (R.F.A.)
  • Domaine : protégé : droits auprès de l'auteur; pour la version française : auprès du traducteur.

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Les trompettes de la mort, ce sont des champignons, violacés, parfois noirs, marrons aussi, ils n'ont pas l'air comestibles, plutôt effrayants, et n'en sont que plus go?teux. Mais il faut savoir les reconnaître. Reconnaître également les trompettes qui annoncent sa propre fin ? Il s'agit de s'arc-bouter contre elle, il leur est impossible de prendre la fuite, à ces trois vieilles clouées sur place en RDA et dans mon roman Gertrude. Trompettes qui sonnent pour la RDA aussi, pour les conditions de vie là-bas. Quand Charlotte attaque la jeune famille à la Trabant, ce n'est pas par envie, ou par regret d'une vie perdue, c'est une agression, son opposition politique à elle. Charlotte est muette, elle ne parle plus, elle fait tout ce que la langue ne sait pas faire, cette langue pourtant, on ne la comprend plus. Ses copines bavassent, elles durent à force de parler, elles iront à Moscou aussi, vivre la grande aventure dans la capitale. Pour le moment, elles rodent autour de l'agence de voyage, elles spéculent sur la façon de capter l'héritage de Lotte qui se réfugie chez les fous. Comment lui extorquer son voyage de noces, elle qui, sur le tard, s'est faite plaquée aussi par un type ? A Moscou ! A Moscou ! gémissent-elles à la fin. Et Gorbatchov ne tient pas encore le gouvernail.

Regard du traducteur

Einar Schleef est né en 1944 à Sangerhausen, en Thuringe, dans l'ancienne R.D.A.. Après des études à l'Académie des Beaux-Arts à Berlin, il travaille au Berliner Ensemble. Forcé de quitter la R.D.A. en 1976, il s'installe à Berlin-Ouest. Peintre, scénographe, auteur (Gertrude, roman 2 tomes), metteur en scène, acteur, il est aujourd'hui reconnu comme l'un des artistes les plus importants dans les pays de langue allemande.