Les fils de l'Ulster en marche vers la Somme

de Franck McGuinness

Traduit de l'anglais par Alexandra Poulain et Joseph Long

Écriture

  • Pays d'origine : Irlande
  • Titre original : Observe the sons of Ulster marching towards the Somme
  • Date de traduction : 1991

La pièce

  • Nombre de personnages : dont homme(s) et femme(s)
  • Lecture publique :
    • Date : Décembre 1991
    • Lieu :

Édition

Résumé

La Pièce commence par une prière farouche qui est une sorte de prologue. Elle est jetée à Dieu par Kenneth Pyper, ancien soldat maintenant vieux, tandis que l'assaillent les fantômes de ses compagnons de combat morts à la bataille de la Somme. A la suite de la prière, les souvenirs affluent par à-coups fragmentaires et douloureux, finissant par raconter au présent la vie de huit hommes de l'Ulster du jour de leur engagement jusqu'à celui où ils trouvent leur fin, à la seule exception de Pyper. Provenant des quatre coins de ce qu'on appelle maintenant les six comtés, ils ont été citadins aussi bien que campagnards, respectivement forgeron, tisserand, boulanger, sportif, prédicateur, ouvrier de chantier navals et sculpteur. Tous de religion protestante, ils se sont apparemment engagés dans un but, servir Dieu et leur Patrie, à l'exception de Pyper, qui s'est engagé dans le but de mourir. Lui seul survit moyennant un prix très lourd. Leurs paradis sont des paradis perdus. Ils mènent leur vie jusqu'à son terme prévisible, la désolation isolée.