Écriture

  • Pays d'origine : Corée du Sud
  • Titre original : Byeok sok-eui yojeong (벽속의 요정)
  • Date d'écriture : 2005
  • Date de traduction : 2016

La pièce

  • Genre : comédie dramatique
  • Nombre d'actes et de scènes : 6 actes
  • Décors : Intérieur traditionnel coréen : une banquette, une male, une couverture en patchwork. Un écran en fond de scène.
  • Nombre de personnages :
    • 2 au total
    • 2 femme(s)
    • Deux personnages principaux : la mère et la fille, sont joués par une seule actrice. Mais ces deux personnages présentent à leur tour une pluralité de personnages (32 au total) au fil de l’histoire.
  • Durée approximative : 150 mn
  • Création :
    • Période : 2005
  • Domaine : protégé

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Comment un altruiste convaincu, traqué par une police réactionnaire et brutale, réussit-il à survivre auprès des siens ? La réponse se trouverait-elle dans un défaut de construction ? C'est ainsi qu'un père de famille coréen passe quarante ans de sa vie recroquevillé dans une cachette, entre deux murs qui jouxtent la chambre de sa fille. Cette dernière sent et entend quelque chose qu'elle s'explique par la présence imaginaire d'une fée.

La Fée dans le mur, c’est l'épopée d'une famille coréenne dans la période d'après-guerre, qui aspire à la liberté, vivant la suspicion, le labeur, les moqueries et les entourloupes, mais aussi les joies, les amours et les changements d'un pays qui découvre la modernité à un rythme accéléré.

La pièce est un monologue polyphonique pour une actrice interprétant 32 personnages. C’est une adaptation ingénieuse de la pièce du même nom, écrite par Fukuda Yoshiyuki dans le contexte de la guerre d’Espagne.

Regard du traducteur

La Fée dans le mur est une pièce universelle, d’une grande poésie, qui montre l'histoire de tous les hommes qui se traquent les uns les autres au nom d'une idéologie, d'une religion, d'une identité... Du point de vue de personnages féminins très émouvants qui, par leur sacrifice, sont aussi des figures de la résistance.