Écriture

  • Pays d'origine : Uruguay
  • Titre original : La escuálida familia
  • Date d'écriture : 2001
  • Date de traduction : 2005

La pièce

  • Genre : comédie sinistre
  • Nombre d'actes et de scènes : 1 acte - 15 scènes
  • Décors : cuisine, salon et salle à manger
  • Nombre de personnages :
    • 5 au total
    • 2 homme(s)
    • 3 femme(s)
  • Création :
    • Période : 2001
    • Lieu : Buenos Aires
  • Domaine : protégé

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Perdue dans un désert glacé, une famille, non pas sainte, mais famélique, recueille un vagabond quasi mort de froid. Quels sont les rapports entre des deux filles, le père et la mère impitoyables ? Qui est ce vagabond muet ?

Regard du traducteur

Le thème de l'étranger qui arrive de nulle part et au contact de qui vont s'exacerber les rapports, déjà très distordus dans cette famille formée de deux couples fusionnés : père-mère, les deux filles. Dans un monde chaotique et glacé, aux confins des terres vivables, la famélique famille se crée un mode de vie sur des choix moraux qui lui sont propres, dans lesquels seule la survie fait fond. Chacun tire la couverture à soi (au propre comme au figuré). Elle peut prendre l'aspect de cet inconnu, sorte d'enfant-loup ou de Victor de L'Aveyron, qui débarque. On le "civilisera" (selon les normes familiales), on lui apprendra à parler, mais il devient un enjeu, entre tous. C'est sombre et drôle à la fois, glacé et en même temps électrique. Il y a une force juvénile, une grâce rugueuse qui est prenante.