L'épreuve du feu

de Magnus Dahlström

Traduit du suédois par Terje Sinding

Écriture

  • Pays d'origine : Suède
  • Titre original : Järnbörd
  • Date de traduction : 2000

La pièce

  • Nombre d'actes et de scènes : 1 acte
  • Décors : unique
  • Nombre de personnages :
    • 8 au total
    • 4 homme(s)
    • 4 femme(s)
  • Création :
    • Période : 1989
    • Lieu : Stadsteater, Göteborg
  • Domaine : protégé : Teaterförlag
  • Lecture publique :
    • Date : 26 ao?t 2000
    • Lieu : Festival

Édition

Résumé

8 personnages sont réunis dans une pièce cliniquement nue. L'un d'eux fait figure de meneur de jeu : par ses questions et ses provocations, il va amener les autres à se confesser. A la fin de cette série de confessions, nous nous apercevons que le lieu est sans issue. Et l'action recommence.

Regard du traducteur

Enfer sartrien ou rituel, comme le titre semble le suggérer ? L'auteur se garde bien de répondre, nous laissant face à nos incertitudes. Mettant en doute la "véracité" des sept récits qui la composent, la pièce pose le problème du rapport entre réalité et fiction. Où est le "vrai", où est le "faux" ? Mais la question n'est-elle pas sans objet, puisque ces récits ne pourront échapper à leur statut de monologue de théâtre ? Et la vraie question ne porte-t-elle pas sur la manière de représenter la violence -ici tout passe par le langage et, en dernière instance, par l'écriture- et sur notre attitude de spectateurs face à cette violence ?