Deuxième partie d’on ne sait quoi

de András Vinnai

Traduit du hongrois par Marc Martin

Écriture

  • Pays d'origine : Hongrie
  • Titre original : Valaminek a második része
  • Date d'écriture : 2010
  • Date de traduction : 2012

La pièce

  • Genre : Tragi-comédie grand-guignolesque en boucle
  • Nombre d'actes et de scènes : 1 acte, 38 scènes
  • Décors : 4 (très sommaires). Vidéo-projection.
  • Nombre de personnages :
    • 40 au total
    • 4 homme(s)
    • 4 femme(s)
  • Durée approximative : 2h
  • Domaine : protégé

Édition

Cette traduction n'est pas éditée mais vous pouvez la commander à la MAV

Résumé

Un père névropathe, ulcéré par l’infidélité de sa future, et déjà ex-belle-fille, décide de la reconquérir pour son fils. Ira-t-il jusqu’à faire intervertir son cerveau avec celui de la fille, la solution qu’il envisage après de vaines tentatives ? C’est ce qu’on saura après un flot d’intrigues échevelées qu’un narrateur semble orchestrer, à moins qu’il se contente de feindre : la preuve deux chasseurs l’abattent dès la première scène.

Regard du traducteur

Volontiers de carton-pâte et de bouts de ficelles fines ou grosses, cette pièce pratique la mise à nu : outre celle des personnages, qui oscillent entre simples figures grotesques et humains trop humains, celle, surtout, de ses propres moyens, de sa propre nature : théâtre du théâtre dans le théâtre. Véritable Ouvroir de Théâtre Vivant, cette pièce est l’œuvre d’un acteur-auteur qui rêve pour la scène, en toute connaissance de cause et possession virtuose de ses moyens, un espace de liberté radieuse, ravageuse. Le caractère entièrement transposable de cette pièce, sans perte ou déperdition lors de son passage du hongrois au français, redouble son intérêt. Enfin de l’air frais !